lundi 21 novembre 2011

Daeva : Les Asmodiens




LES ASMODIENS :

Intro :
A une époque, les deux faces de ce monde formaient un tout, dans une union fraternelle. Nous avions la même apparence, les mêmes idéaux et une mission commune : protéger la Tour de l’Eternité. Lorsqu’ils ont échoué, tout fut détruit. Notre monde et notre peuple ont été déchirés.




Les Asmodiens sont un peuple courageux et robuste à la volonté de fer.
Généreux et loyaux envers les leurs, ils combattent les étrangers avec hargne.
Ils vivent en Asmodae, la moitié supérieure du monde d’Atréia, dont la capitale est Pandaemonium.


Nous, les Asmodiens, avons choisi pour foyer la partie supérieure d’Atréia, et bien peu de peuples auraient fait de même. En effet, après le Cataclysme, cet endroit fut plongé dans les ténèbres, dans l’inconnu, et nous avons dû nous adapter pour survivre. Chaque jour, notre monde nous apprenait quelque chose de nouveau.

Il ouvrait nos yeux sur de nouvelles possibilités et nous conférait une détermination inébranlable à reconstruire nos vies à nouveau. Ces épreuves durement gagnées nous ont permis d’accomplir de nombreuses choses. Aion nous a accordé une chance de réparer nos erreurs, nous ne devons pas la laisser passer.




De nos jours, les enfants des deux camps se préparent déjà au combat, leur courage étant mis à l’épreuve pour la première fois depuis des siècles.


Les Seigneurs Shédims et les Seigneurs Séraphims ont maintes fois vu de simples escarmouches se transformer en guerres totales, et les Balaurs, qui avaient été bannis dans les profondeurs des Abysses au cours du Cataclysme, se sont éveillés pour semer une nouvelle fois le chaos sur le monde.


De nouvelles mutations sont à l’origine de l’apparition des Nagas et des Draconutes au sein des rangs des Balaurs.



Façonnés par leur environnement, les Asmodiens sont de farouches survivants loyaux envers leurs frères, ils n’ont pas de temps pour la tolérance ni la paix, cette dernière ne pouvant être atteinte que par la destruction totale de leurs ennemis. Le pardon ne fait pas partie de leurs aspirations et ils ont juré de se venger de ceux dont la faiblesse a provoqué la destruction de la Tour de l’Eternité.


Désormais, une nouvelle découverte a rendu notre mission d’autant plus urgente. De l’Ether s’échappe constamment de l’atmosphère de notre planète. Nous avons passé des mois à rechercher la source de cette hémorragie à travers les Abysses et Asmodae, alors qu’elle se trouvait devant nos yeux.


Elle réside dans les deux moignons de la Tour. Ils semblent encore liés et émettent des vibrations invisibles l’un vers l’autre, entre les deux moitiés de notre monde déchiré. C’est comme si la Tour de l’Eternité était un membre récemment amputé, la réverbération du lien qui unit encore les deux fragments a donné naissance aux Abysses.


Les Abysses absorbent l’Ether, comme l’eau s’engouffre dans une crevasse. Ainsi, l’Ether se fait de plus en plus rare, ce qui va bientôt affecter nos Daevas et notre planète. L’intégrité d’Atréia est encore maintenue par les liens éthérés tissés par Siel et Israphel lorsqu’ils se sacrifièrent en offrant l’Ether de leur propre corps. Ces liens seront bientôt affaiblis par les Abysses. S’ils venaient à se briser, notre atmosphère s’effondrerait, ce qui signifierait la fin de toute vie sur cette planète.


Il nous reste une solution. La résonance disparaîtra lorsqu’il ne restera qu’un seul moignon de la Tour. La voie est toute tracée : nous devons détruire la Tour de Lumière. Ce n’est qu’ainsi que nous pourrons mettre un terme à l’hémorragie d’Ether et préserver les vies des Asmodiens face à l’arrogante tyrannie des Elyséens.


Cette fois, nous n’hésiterons pas. Nos lames ne s’arrêteront pas tant que nous n’aurons pas débarrassé notre monde des crétins orgueilleux qui l’infestent.


Notre destin nous appartient de nouveau. Notre devise, sang pour sang, sera mise en application. Avec le peuple asmodien en armes à mes côtés, je ne faiblirai pas, je ne me déroberai pas. Cette fois, nous n’échouerons pas.

- Kinéas, Praefectus Castrorum des Archons d’Asmodae -

Source : Aion gameguide

Page précédente Page suivante Accueil

1 Fiiooouuuufffiiooouuuu:

  1. C'est très sympa, ces petits cours d'histoire d'Aion

    RépondreSupprimer

Page précédente Page suivante Accueil